Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PARTEZ A L'AVENTURE de...

L'ARCHEOLOGIE BIBLIQUE !

  (mont Moïse)

Où de l'histoire de la création de la Bible dans chacune des confessions chrétiennes

cliquez-ici !

Recherche

musique

musique du temps présent :

 

 

 

 

 

15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 08:06

Des organisations chrétiennes favorables au projet de loi ouvrant le mariage civil aux couples de personnes homosexuelles ont été reçues à leur demande par la Fédération protestante de France le 17 novembre : des représentants du Carrefour des chrétiens inclusifs, de l’Eglise MCC 34 Montpellier et de l’association d’homosexuels chrétiens David & Jonathan, soutenus dans leur démarche par le Mouvement du Christianisme social, ont exprimé à la Fédération leur regret que la déclaration du 13 octobre de la Fédération concernant ce projet de loi a été rédigée sans que les organisations favorables à ce projet aient été auditionnées ni que des personnes concernées aient pu donner leur témoignage.

Ces organisations ont pris acte de la nécessité pour elles d’intervenir auprès de chacune des Églises membres de la Fédération, et pour les personnes concernées d’intervenir au sein de leurs Églises afin que leur témoignage soit pris en compte, et que ces personnes qui ont une expérience à partager sur ce qui se vit localement, et qui demandent une réflexion ecclésiale sur leurs parcours de vie, soient entendues.

Néanmoins, ces organisations ont demandé que, dans la perspective de nouvelles déclarations de la Fédération sur des sujets liés à l’homosexualité, tels que l’homoparentalité, elles puissent être reçues dans le cadre de consultations d’experts de différentes opinions, comme la Fédération l’a déjà organisé dans le cadre de ses débats de bioéthique.

Ces organisations ont notamment fait valoir l’impact que les déclarations des autorités religieuses peuvent avoir sur les familles et sur les plus jeunes. Elles ont appelé à une collaboration avec la Fédération pour la mise au point de documents pédagogiques destinés à favoriser un débat serein et sans démagogie sur des sujets aussi délicats que l’orientation affective et sexuelle, comme cela a été le cas sur d’autres sujets tels que l’immigration, dans le but de former à l’ouverture, à la multiculturalité, et suivant un calendrier propre aux Églises membres de la Fédération et non lié au calendrier gouvernemental.

Elles ont fait valoir qu’une attitude plus inclusive est nécessaire dans ces Églises, avec un accompagnement pastoral, et en évitant des positions officielles trop tranchées, trop rigides, qui ne favorisent pas l’accueil, l’ouverture et la bienveillance vis-à-vis de parcours de vie qui peuvent être difficiles, et que les Églises s’honoreraient à accompagner.

Elles voient enfin une évolution positive dans le fait que dans la déclaration du 13 octobre, la Fédération ait dit son refus de l’homophobie, alors qu’il y a deux ans elle avait refusé de s’engager sur le même sujet. Pour traduire cette volonté dans les faits, elles ont appelé à une collaboration.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by oecuménisme dans la Paroisse de château-Gontier
commenter cet article

commentaires