Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PARTEZ A L'AVENTURE de...

L'ARCHEOLOGIE BIBLIQUE !

  (mont Moïse)

Où de l'histoire de la création de la Bible dans chacune des confessions chrétiennes

cliquez-ici !

Recherche

musique

musique du temps présent :

 

 

 

 

 

29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 20:01

commission mixte paritaire catho-orthodoxes septembre 2010 L'espérance d'une communion, un jour, entre Catholiques et Orthodoxes, est relancée chaque fois que ces deux confessions chrétiennes se réunissent pour débattre entre théologiens, des éléments doctrinaux qui les empêchent encore aujourd'hui, de communier au même Corps et au même Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Cette nouvelle réunion de cette commission mixte paritaire est composée d'une cinquantaine de membres (prélats ou laïcs), elle avait encore pour cession de travail et de réflexion, "la place de l'évêque de Rôme dans l'Eglise du premier millénaire", bien avant le schisme de 1054 qui a séparé les chrétiens dits "catholiques" de ceux qu'on appela par la suite "orthodoxe". Il faut savoir que chacune de ces dites confessions se dit à la fois "catholique et orthodoxe" au sens universel du terme. Ce n'est pas seulement pour les différencier que ces mots furent appliqués spécifiquement à chacune. Ils correspondaient spirituellement au sens premier que voulaient s'attribuer les chrétiens regroupés dans ces confessions, au sens de l'universalité pour les uns et de l'orthodoxie doctrinale pour les autres....

 

Le travail de cette commission commencé le 21 septembre 2010 s'est achevé le 26 septembre 2010, et a complété le travail de la précédente commission mixte paritaire, qui s'était déjà réunie en octobre 2009; 

Radio Vatican relatait les débuts de la nouvelle réunion le jour de son ouverture, le 21 septembre 2010 : cliquez ici pour lire l'article

L'engouement semble requit à entendre les membres qui ont déjà laissé quelques commentaires publics à la fin de cette réunion paritaire; En effet, la re-lecture de l'histoire du premier millénaire de l'Eglise a semble-t-il fait apparaître des clivages moins prononcés que supposés; C'est donc avec joie que nouspouvons découvrir des commentaires provenant de diverses sources, catholiques comme orthodoxes, à propos des résultats concernant ces recherches.

 

On peut découvrir ainsi sur le site de "l'Eglise Orthodoxe Russe en France" un commentaire avant l'ouverture des débats, puis on peut découvrir par la suite l'avis d'un des représentants orthodoxes après la clôture des débats sur le site de "l'orthodoxie.com", en l'occurrence le métropolite Jean Zizoulias sur ce site de "l'orthodoxie.com", ou est extrait la photo ci-contre.métropolite Jean Zizioulas septembre 2010

Ce lourd et "coûteux" travail, oblige chacun des participants, à reconnaître dans la Vérité, l'oeuvre de l'Esprit dans la vie de l'Eglise dans toutes les contrées du monde, autour de la personne du Pape, pendant les milles premières années quand tous étaient réunis dans la plus haute communion. Le journal "La Croix" reprend correctement toute cette situation dans un article à découvrir ici.

Vous pouvez redécouvrir le texte déclaratif qui a conclut la première recherche sur ce même thème, en 2009, en cliquant ici.

Tout ce chemin a été rendu possible par la fameuse et désormais très célèbre conférence de Ravennes, ou la déclaration finale fut très ferme pour ces deux confessions de foi chrétienne, et obligeait enfin, chacune, à regarder face à face les arguments des uns et des autres, quand au sens même de "l'autorité" dans l'Eglise, donc entre autre, à l'autorité de l'évêque de Rôme; Voici ce que disait en substance la conclusion de la déclaration commune de Ravennes :

      Conclusion de Ravenne

45. Nous devons étudier de manière plus approfondie la question du rôle de l’évêque de Rome dans la communion de toutes les Églises. Quelle est la fonction spécifique de l’évêque du « premier Siège » dans une ecclésiologie de koinonia et en vue de ce que nous avons dit sur la conciliarité et l’autorité dans le présent texte ? Comment l’enseignement des Conciles Vatican I et Vatican II sur la primauté universelle devrait-il être compris et vécu à la lumière de la pratique ecclésiale du premier millénaire ? Ce sont des questions cruciales pour notre dialogue et pour nos espoirs de rétablissement de la pleine communion entre nous.

Nous, les membres de la Communion mixte internationale pour le Dialogue théologique entre l’Église catholique romaine et l’Église orthodoxe, sommes convaincus que la déclaration ci-dessus concernant la communion ecclésiale, la conciliarité et l’autorité, représente un progrès positif et significatif dans notre dialogue, et qu’elle offre une base solide pour de futures discussions sur la question de la primauté au niveau universel de l’Eglise. Nous sommes conscients que de nombreuses questions épineuses restent à éclaircir, mais nous espérons que, soutenus par la prière de Jésus : « Que tous soient un … afin que le monde croie » (Jn 17,21), et en obéissance à l'Esprit Saint, nous pouvons progresser à partir de l’accord déjà obtenu. En réaffirmant et en confessant « un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême » (Ep 4,5), nous rendons gloire à la Sainte Trinité, à Dieu le Père, le Fils et le Saint Esprit, qui nous a réunis ensemble.

En 2009, nous nous étions déjà fait l'écho de la déclaration finale de la première réunion abordant ce sujet...lire ici! ainsi que les espoirs prononcés bien avant cette première réunion, en cliquant ici !

Comme le Pape lui même, tous les catholiques sont appelés à prier pour la réussite de cette réunion et de ses fruits, de même que tous les orthodoxes sont appelés à prier pour cette même réussite, ainsi qu'a s'informer correctement de la question. L'ouverture du Pape Benoit XVI qui avait dès son discours d'investiture, axé son pontificat vers la communion orthodoxe, porte des fruits assez inattendus. (Le Pape en photo à coté de Bartholomée 1er, patriarche de Constantinople, lors de sa visite en 2006)benoit-XVI-et-bartholomee1er--au-balcon-photo-6.jpg

C'est d'ailleurs ce que dit en substance la publication du service extérieur de la communication du patriarcat de Russie, en la personne de Mgr Hilarion (en photo) monseigneur hilarionreprésentant nommé à ce poste depuis 1 an par Sa Sainteté Cyrile (en photo)krill-chef-de-l--glise-orthodoxe-russe.jpg, en direction des Catholiques, à propos du rôle des autres patriarcats pendant ce premier millénaire, à lire ici !

cependant, comme avec les intégristes dans l'Eglise Catholique, une minorité orthodoxe mais percetible, résiste devant les avancées oecuméniques de ces dernières années! à lire ici, puis ici !

Partager cet article

Repost 0
Published by oecuménisme dans la Paroisse de château-Gontier
commenter cet article

commentaires